Ceci est une page du site Internet de Gérard Blanc: http://perso.orange.fr/clerval


Clerval, 3 juin 2007

Confirmation : Les jeunes catholiques témoignent de leur foi

  ...........C'est en l'église de Clerval, récemment rénovée, que s'est déroulée dimanche 3 juin 2007 la cérémonie solennelle de la confirmation pour les 6 unités pastorales du doyenné de la Vallée du Doubs. Monseigneur Lacrampe, archevêque de Besançon, a officié avec les différents prêtres dont Charles Lonchampt, curé de Clerval, et l'abbé Nageotte, curé de Fontaine. 34 jeunes gens, âgés de 17 à 18 ans, ont confirmé leur foi, se sont engagés à agir en chrétien chaque jour, et ont reçu l'onction du saint-chrême en présence de leur parrain et marraine et devant l'assemblée des fidèles qui remplissaient l'église.

...........Pour l'unité pastorale de Beaupré, il s'agit de : Marie Barrere, Thibault Girardet, Marie-Hélène Guibret, Camille Lasserre, Nicolas Maillard, Rémi Pignal. Pour l'unité de Notre-Dame d'Aigremont : Florence Audy, Julia Berard, Emilie Dalzotto, Mathilde Humbert, Annabelle Sebire. Pour l'unité de Rigney-Marchaux : Murielle Cassard, Clément Joly, Coralie Kopp, Marine Point, Claire Wattenne. Pour l'unité de Rougemont : Aline Bonvalot, Emiline Coley, Ophélie Girardot. Pour l'unité de Baume-les-Dames : Gaël Aubry, Pierre Berthet, Thomas Briquez, Alice Droz, Lucie Girardot, Benoît Guillot, Lucie Laurençot. Pour l'unité de Clerval : Justine Guérin, Jérémy et Sophie Jouillerot, Florian Lacombe, Elie Pacheco, Emmanuel Péquignot, Aude Prédine et Mathilde Savourey.

Texte et photos de Gérard Blanc

...

Les jeunes confirmés du doyenné de la Vallée du Doubs

Les jeunes confirmés du doyenné de la Vallée du Doubs avec Monseigneur Lacrampe, évêque de Besançon.

Pour obtenir un agrandissement de bonne qualité sur papier photographique de cette photo s'adresser à Gérard Blanc


Homélie de Monseigneur Lacrampe, archevêque de Besançon, pour la confirmation à Clerval

Chers amis,

Les éoliennes, de plus en plus, déploient ostensiblement leurs ailes dans nos campagnes de France. Elles se mettent en mouvement sous la seule impulsion du vent, qui demeure invisible à nos yeux et dont la force se mesure à l’aune des effets qu’il produit. Qui plus est, ce vent engendre une énergie nouvelle qui fait briller la lumière, la chaleur, la vie dans les foyers.
Ainsi en est-il du souffle de Dieu. Le souffle de Dieu fait progresser notre foi, notre vie chrétienne, notre vie en Eglise tout au long de son histoire.
La fête de Pentecôte, célébrée dimanche dernier, ouvre le temps de l’Eglise, le temps des communautés chrétiennes, communautés qui vivent sous la conduite de l’Esprit.
Nous fêtons aujourd’hui, la Sainte Trinité : un seul Dieu en trois personnes : Père, Fils et Esprit. Nous est accordé le don de l’Esprit Saint, et nous sommes appelés à « Vivre sous la conduite de l’Esprit Saint » : telle est ma méditation.

Je vous invite à vous laisser émerveiller par le bel enseignement de Saint Paul : « L’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné ».
L’apôtre Paul nous rend attentif au don de Dieu, à l’Esprit qui ouvre notre intelligence au Dieu Trinité. Dieu est Père, Fils et Esprit Saint, un seul Dieu en trois personnes.
Nous sommes interrogés sur Dieu. A quel Dieu tu crois ? Quel est ton Dieu ?

Notre Dieu est-il : Le moteur premier d’Aristote ? L’horloger de Voltaire ? Le Dieu gendarme de Monsieur Thiers ? Le surmoi de Freud ?
Ces questions et d’autres qui vous sont plus personnelles ont été les vôtres lors des rencontres auxquelles vous avez participé tout au long de votre temps de préparation à la confirmation. Même s’il subsiste en vous des doutes –et il n’est pas mauvais d’en éprouver- même si telle ou telle parole d’un adulte que vous avez pu entendre provoque en vous des refus, vous dites avoir réfléchi, échangé, avoir trouvé parfois des réponses, le plus souvent approfondi vos questionnements, remis en cause vos convictions, bref, vous avez évolué à la fois dans votre connaissance de Jésus, de l’Eglise et dans votre manière de dire ou de vivre votre foi.
Notre Dieu est amour. Dieu n’est pas un être solitaire mais une communion d’amour entre le Père, le Fils et l’Esprit.
Or, l’amour n’est pas remplié sur soi. Il est nécessairement tourné vers autre que lui, autre que soi. Le mot amour est souvent galvaudé. Nous pouvons lui donner dans notre expérience humaine une dimension étroite, étriquée, restreinte.
L’Esprit d’amour que Dieu veut nous insuffler entraîne une large respiration.
Le programme de vie qu’il présente ouvre à l’espace de la rencontre de Dieu et la rencontre des autres. Dans les lettres que vous m’avez adressées pour me
demander le sacrement de confirmation mais pour exprimer aussi le sens que vous lui donnez, après le parcours qui a été le vôtre, vous le dites sans
équivoque : témoigner de votre foi là où la vie vous appellera et à travers les engagements que vous envisagez de prendre dans l’Eglise ou ailleurs, ce sera
témoigner de cet amour que vous avez éprouvé, le partager.

Si nous avons cette attitude, cette marque d’amour, alors notre vie est irradiée.
Je vous invite donc à être en contact avec Dieu riche en Amour pour rayonner autour de vous de cet amour alors que nous sommes souvent en terrain d’
opposition, de conflits.
Je voudrais attirer votre attention sur cette parole du Christ dans l’Evangile « L’Esprit de Vérité vous guidera vers la vérité toute entière ».

Dans quelques instants, je vais vous poser la triple interrogation de la foi chrétienne :
Croyez-vous en Dieu notre Père qui nous a créé et qui nous aime ?
Croyez-vous en Jésus-Christ, son Fils qui est venu parmi nous, qui est mort et ressuscité ?
Croyez-vous en l’Esprit Saint qui unit et anime l’Eglise ?

Vous allez tous me répondre « oui », chacun y mettant sa conviction. Je sais bien que nous ne pouvons pas comprendre tout ce que contient ce « oui ».
Heureusement, vous et moi, nous avons beaucoup à découvrir de Dieu. Je sais par vos lettres de demande de confirmation et par le sérieux des personnes qui vous ont aidés à vous y préparer, que vous voulez comprendre les questions qui sont posées à notre humanité.
L’échange que nous avons eu à Marchaux Rigney faisait état des questions de société et de la vie de l’Eglise. Peut être les réponses apportées ne vous ont-elles pas paru convaincantes, pertinentes. « L’Esprit de vérité vous guidera vers la vérité toute entière ».
C’est dire que nous avons toujours à approfondir, nous questionner. Même si vous dites avoir beaucoup appris au cours des rencontres, des temps forts auxquels vous avez participé, vous êtes bien conscients qu’il s’agit d’une étape sur un chemin à parcourir et qu’il vous faudra, avec l’aide de l’Esprit, creuser encore votre questionnement et choisir chaque jour, d’agir en chrétienne ou chrétien. En cela, je vous invite à continuer à vous retrouver en équipe, dans les aumôneries de lycées, en mouvements.

Je termine ma réflexion, nous sommes l’Eglise du Christ, ensemble dans la diversité des âges et des vocations mais tous responsables d’ensemencer cette terre de la force de l’amour, de la fraternité, de la foi au Christ Lumière.
Pour chacun de nous, pour ceux et celles qui étudient, travaillent, qui sont en retraite, nous ne sommes pas simplement spectateurs du monde mais artisans d’un monde où nous trouvons la joie de croire et le bonheur de vivre.
Nous sommes conviés à être prophètes de la communion et de la paix, au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit.
Amen

André LACRAMPE

.......


  Les autres articles de 2007 pour le secteur de Clerval


Retour à l'accueil du Portail de Clerval

Visitez le PORTAIL DE CLERVAL, site perso (2000 pages,3000 photos)
consacré au village de Clerval (Doubs) et ses environs
Cliquez ici !